Mieux dormir grace à un matelas neuf

Une nouvelle étude scientifique menée aux USA par l’Université Oklahoma State et le chercheur Bert Jacobson révèle que la qualité du sommeil et de l’endormissement dépendent aussi de la literie utilisée.

Un panel de 30 femmes et 29 hommes qui souffraient de douleurs dorsales et présentaient des problèmes pour s’endormir possédaient des matelas à ressorts d’au moins cinq ans. L’étude a porté sur 28 jours passés dans leur lit personnel et 28 jours consécutifs sur une nouvelle literie.

Résultats probants

Une analyse du stress, des réactions comportementales et des symptômes physiques a montré des améliorations notables après que les sujets dormaient sur de nouveaux lits. La majorité des sujets impliqués dans cette étude ayant dormi sur les lits neufs ont signalé une diminution significative des douleurs dorsales ainsi qu’une amélioration de la qualité globale du sommeil.

A noter que les personnes sensibles au stress peuvent encore améliorer leur sommeil en s’équipant d’un matelas anti stress comme le modèle haut de gamme de la marque Naturalex.

[Source]

Étudiants : bien dormir pour mieux étudier

Si la réussite de ses études est avant tout le fruit du travail et d’une bonne dose d’abnégation, il existe quelques leviers pour mettre toutes les chances de son côté. Une alimentation saine et équilibrée, des activités physiques régulières et, c’est le sujet de cet article, améliorer les qualités de son sommeil.

D’après une étude de l’Union Nationale des Mutuelles Etudiantes Régionales (USEM), bien dormir est une préoccupation importantes chez les étudiants, 75% d’entre eux déclarent ressentir de la somnolence et 22,4% des problèmes de sommeil (2009). En effet, les troubles du sommeil sont synonymes de problèmes de concentration et donc de l’apprentissage. De plus, il est prouvé que l’assimilation continue durant le sommeil.

D’après la Fondation Nationale du Sommeil américaine, la durée de repos pour les jeunes adultes (18-25 ans) se situe entre sept et neuf heures. Se coucher et se lever à heures fixes reste l’un des paramètres à prendre le plus en compte, il faut également éviter de rester trop longtemps devant un écran le soir, de consommer des boissons énergisantes ou excitantes (café, thé) et mieux vaut dormir dans le noir, les notifications de son mobile désactivées. Si vous résidez dans une chambres d’étudiant ou un studio, bien aérer la pièce avant d’aller se coucher et la maintenir à 18°C, température idéale pour dormir sans gêne.

La position de travail assise peut occasionner des douleurs aux cervicales, l’achat d’un oreiller ergonomique en mousse à mémoire de forme aide à la relaxation du cou durant la nuit.

Choisir un bon matelas

Après tous ces bons conseils, il faut aborder l’un des paramètres les plus importants pour obtenir un sommeil réparateur : le choix de son matelas. Au delà de sa taille (on dort très bien dans un lit une place), c’est le choix de la composition le plus important et c’est la mousse à mémoire de forme qui aujourd’hui remporte tous les suffrages, que ce soit des utilisateurs ou des professionnels de la santé. De part sa grande adaptabilité, un matelas à mémoire de forme réduit les points de pressions sur les différentes parties du corps et diminue ainsi les tensions nerveuses accumulées tout au long de la journée.

Aujourd’hui, on trouve des matelas en mousse à mémoire à partir de 250 euros chez les déstockeurs ou durant les soldes, c’est un achat accessible pour un étudiant. Un matelas de marque ayant une durée de vie de plus de six ans, c’est aussi un investissement rentable.